Cou

 

Extrait du dictionnaire de Jacques Martel:

« Le cou est la partie du corps qui supporte la tête. Ce lien entre le corps et l’esprit est aussi le pont qui permet à la vie de se man infecter, il est celui qui autorise le mouvement le plus fondamental. Il représente la flexibilité, la souplesse et la direction anticipée. Il est multidirectionnel, élargissant ma vision extérieure de l’univers. Je peux tout voir autour de moi et grâce à la flexibilité de mon cou, je peux regarder une situation sous tous ses angles: mon point de vue devient plus objectif. Un cou en bonne santé me permet de prendre de meilleures décisions. (…)

Il est important de garder un cou en bonne santé, car il me permet de voir ce qui m’entoure avec un esprit ouvert, en laissant de côté toute forme d’entêtement et d’étroitesse d’esprit (cou raide). 

Autrement, si je m’oblige à ne regarder que dans une direction, si je veux « tenir le coup », si je m’obstine et que je veux garder à tout prix ma vision des choses, mon cou va réagir -et je ne me rendrai peut être pas à bon PORT.

Le fait de tenir tête à quelqu’un, de braver mon entourage, met une pression inutile sur mon cou.

Je n’ai pas à « parer aux coups ». Je prends conscience que j’ai tendance à tenir tête aux autres. 

Puisque la gorge se situe au niveau du cou, si j’ai de la difficulté à avaler mes émotions (je les « ravale »), cela peut créer une tension au niveau de mon cou où se trouve le chakra de la gorge.(…) »

%d blogueurs aiment cette page :